Tomorrowland : le monde de la musique se met au digital

Ce week-end se tient l’un des plus importants festivals de musique électronique au monde : le Tomorrowland. Pour contrer la crise sanitaire, l’édition de cette année est 100 % digitale. Des moyens techniques hors-normes ont été mis en place pour un résultat qui promet d’être époustouflant. A cette occasion, nous avons interrogé Sarah Kazaroff de l’agence de promotion musicale Dooweet, chargée des relations presses françaises du Tomorrowland.

« Un dispositif incroyable »

Pour que le festival reste magique malgré l’éloignement, une technologie de pointe est mise en place. Décors 3D interactifs, effets spéciaux, feux d’artifice, 38 caméras, huit scènes différentes de 16 km² : le festival collabore avec les meilleurs studios en matière de jeux vidéo, de captation audiovisuelle et de création. Cela donne des rendus à la fois fantastiques et réalistes.

Tout est également fait pour que le spectateur soit immergé dans le festival. Ainsi, les organisateurs ont reconstitué un faux public afin de retranscrire l’ambiance. De même, les festivaliers peuvent se promener virtuellement sur l’île 3D Pāpiliōnem. Celle-ci se compose de nombreux lieux (plage, forêt, montagne) et donne accès aux scènes sur lesquels une soixantaine d’artistes performeront. Même si leurs performances ont en réalité déjà été tournées en studio afin d’être incrustées dans la scénographie.

Tomorrowland scène festival musique électronique Dooweet
L’une des huit scènes du Tomorrowland 2020

Enfin, avec des jeux et des webinaires, cette édition digitale propose plein de nouveaux concepts pour ravir les fans du Tomorrowland.

Les concerts digitaux : oui mais …

Avec plus d’un million de personnes qui suivent assidument le festival, l’édition 2020 promet déjà d’être un succès. D’autant plus que la version digitale annihile les contraintes géographiques. Tout le monde peut acheter sa place sans se demander comment il va pouvoir s’y rendre. Grâce au travail de Dooweet, l’événement est aussi largement relayé dans la presse française, il intéresse et fait parler de lui. Le Tomorrowland 2020 est donc une formule qui fonctionne très bien.

Cependant, Sarah Kazaroff nous confie que cette édition digitale représente seulement une alternative du fait du contexte sanitaire. Elle est là pour fidéliser les fans. Mais, dès l’année prochaine, les organisateurs seront ravis de retourner au format physique.

« Même si ce qu’ils ont fait cette année est très beau et spectaculaire, il n’y a rien de mieux que le physique : danser, partager, rencontrer des gens ». Le fait de se rassembler compte encore beaucoup, si bien que les E-events, même s’ils ont de nombreux avantages, ne peuvent pas remplacer l’aspect humain d’un événement « réel ». L’ambiance n’est pas la même et la proximité avec les artistes devient inexistante.

Quel avenir pour la promotion musicale ?

Ainsi, les concerts digitaux ne devraient pas éclipser les événements physiques avant longtemps, sauf si le contexte l’exige. Toutefois, le secteur musical subit des mutations. Pour Sarah Kazaroff, « le digital est en train de prendre une place prépondérante ».

Concerts dans des jeux vidéo, explosion de l’utilisation des plateformes de streaming musical : le confinement a accentué la part de numérique dans le monde de la musique. C’est pourquoi Dooweet se tourne vers ces nouveaux services pour promouvoir leurs clients. Placer les chanteurs dans la bonne playlist ou encore démarcher les influenceurs idoines font partie des compétences de l’agence. Cela lui permet d’être aujourd’hui l’une des plus influentes dans le domaine de la promotion musicale.

Cependant, Sarah Kazaroff tempère le rôle du digital. En effet, la radio ou les albums physiques ne sont pas obsolètes. Le tout repose sur la connaissance du public visé et notamment sur la tranche d’âge à laquelle il appartient. Les plus de 30 ans restent très attachés aux CD et écoutent encore largement la radio. Nous sommes donc dans une période ou anciens et nouveaux modèles cohabitent.

Découvrez le travail des attachés de presse musique de Dooweet ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

fr Français
X