Sortieenmer2

Qui dit « sortie en mer », dit « gilet de sauvetage ». Et si cette association ne représente pas un automatisme chez certains, cette campagne marketing risque bien d’éveiller les consciences. En effet, pour promouvoir l’utilité du port du gilet, l’équipementier marin Guy Cotten et l’agence CLM BBDO réalisent une campagne digitale interactive accompagnée d’un spot teaser, qui risque d’en surprendre plus d’un. L’objectif : Vivre sa propre noyade.

Sans gilet de sauvetage, peu de chance de survie.

L’agence CLM BBDO réalise, pour l’équipementier marin Guy Cotten, une expérience interactive singulière. En effet, il est question ici de sensibiliser au port du gilet de sauvetage, quel que soit le type de sortie en mer. Et l’idée est des plus originales : Se mettre dans la peau d’un noyé et tout faire pour essayer de le sauver. L’immersion est totale.

Sortieenmer3

L’expérience, nommée « Sortie en mer », vous met dans la peau de Julien, accompagné de Charles sur leur bateau. À priori, les deux amis sont partis pour passer une belle journée de navigation, lorsque tout à coup, la bôme de la grand-voile se dirige dangereusement vers Julien. Malheureusement, il est trop tard et ce dernier tombe à l’eau. L’action de l’internaute démarre à ce moment précis : Le but est de scroller à l’aide de sa souris afin de maintenir Julien à la surface. Dans l’espoir, bien sûr, que l’ami Charles puisse faire demi-tour. Et c’est ici que la prise de conscience doit se produire : De la même manière que dans la réalité, le corps humain se fatigue vite, et scroller sans s’arrêter sur sa souris en est le parfait exemple. Nous assistons à la mort de Julien, et indirectement de celle du spectateur, de façon très réaliste. Mais cela serait-il arriver si Julien portait sur lui un gilet de sauvetage ? Peut-être pas.

Sortieenmer

Cette expérience digitale, réalisée en vue subjective par Ben Strebel et produite par Wanda Digital/Grouek, encourage donc tout le monde à s’équiper d’un gilet de sauvetage avant n’importe quel type de sortie en mer et ne pas se fier uniquement aux conditions météorologiques : En mer, le danger est partout. L’expérience est à essayer sur le site de l’opération et permet de découvrir à la fin le nombre de participants noyés. La retranscription est fidèle, très bien exécutée et risque d’attirer l’attention du plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

EnglishFrançais