OUIGO, l’offre « low cost » de SNCF, collabore avec l’agence parisienne RosaPark pour nous proposer une nouveau spot publicitaire qui mêle nostalgie et humour. Cette fois-ci c’est particulièrement vers les jeunes que la compagnie se tourne, ceux-ci étant la cible la moins conquise par le système ferroviaire, les invitant à profiter de leurs 20 ans.

Profiter de ses 20 ans

On se retrouve donc dans cette publicité dans une colocation de trois copains vingtenaires qui se débrouillent comme ils le peuvent, à la hauteur de leurs moyens. A travers diverses situations cocasses de la vie quotidienne, la vidéo montre à quel point les jeunes peuvent être débrouillards pour faire avec un budget souvent assez serré. On assiste donc à des pâtes faites à la bouilloire et égouttées à l’aide d’une raquette de tennis ou encore à une raclette pour le moins originale réalisée avec un fer à repasser. Elle met ainsi en avant la créativité de ces jeunes fauchés dans des situations ou chaque étudiant peut aisément se reconnaître! Le propos final, « Vous avez 20 ans profitez-en », les invite ainsi à profiter de leur vie de vingtenaires aussi bien pour tous ces petits moments…que pour les réductions que cet âge leur offre!

Mais la publicité ne s’adresse pas seulement au vingtenaires sinon aussi à ceux pour qui cette période est déjà loin et qui regarderont alors le petit film avec nostalgie, bercés par la chanson « Hier encore » d’Aznavour. Comme le souligne justement le communiqué de presse de la campagne, « on peut avoir 40 ans sur un passeport mais 20 ans dans sa tête ».

La concurrence du covoiturage

Entre autre pour lutter contre la concurrence émergente que représente le covoiturage, c’est en 2013 que SNCF crée l’offre OUIGO, proposant des voyages en train et en bus peu coûteux, s’alignant sur les prix de trajets en covoiturage. S’inspirant du système low cost des compagnies aériennes, elle représente donc une opportunité pour les jeunes -mais aussi les moins jeunes- de voyager à petits prix! Et ce n’est pas la première fois que SNCF propose des réductions et des programmes spéciaux pour les moins âgés, la compagnie ayant déjà lancé les cartes jeunes ou encore l’offre TGV max, qui -elle- apparaîtra après OUIGO.

Le but pour OUIGO à travers cette publicité? Séduire encore plus les jeunes -dont le ratio s’élève déjà à 40% de leurs clients- en leur montrant que le service s’adapte à eux et à leurs moyens. A travers ce spot, la compagnie cherche à présenter le train comme un moyen de transport accessible aux jeunes, alors qu’il est en général plutôt destiné et choisi par un public plus âgé et aisé. OUIGO les incite ainsi à considérer les voyages en train comme une véritable alternative au covoiturage. En effet, ce dernier, notamment avec la célèbre plateforme Blablacar, s’impose de plus en plus comme un sérieux concurrent à la SNCF et à ses offres de voyage en train et en bus. De par ses prix réduits et sa simplicité, le covoiturage est très populaire, particulièrement auprès des jeunes étudiants qui veulent par exemple rentrer chez eux les week-ends. En effet, un voyage longue distance en partageant une voiture à plusieurs revient à moins de la moitié du prix d’un trajet équivalent en TGV! De plus, le covoiturage convainc un public de plus en plus large, résolvant les problèmes de grèves, de travaux ou encore de retards, souvent reprochés à la SNCF. Il s’agit ainsi de rajeunir la cible de OUIGO et de rénover l’image des voyages en train!

C’est donc une réussite, ce spot s’adressant aux jeunes avec simplicité, authenticité et émotion dans une publicité qui leur ressemble, à laquelle ils peuvent s’identifier. La branche low cost de la SNCF veut ainsi attirer encore plus de ces jeunes en leur proposant un service accessible et répondant à leur budget. Mais la campagne ne s’adresse pas seulement aux étudiants mais aussi aux adultes qui eux aussi ne peuvent que s’attendrir devant ces démonstrations de créativité mêlée de maladresse qu’eux aussi ont connu…

Autres termes recherchés :

About Author

Leave A Reply