Pour fêter dignement ses 30 ans, le célèbre parc français a prévu de nombreuses nouveautés pour l’année 2019, dont notamment le lancement de sa dernière attraction, la 48ème du parc de loisir: « Attention Menhir! ». Cette dernière consiste en un cinéma 4D avec des sièges dynamiques permettant de suivre les aventures d’Astérix et Obélix. Et pour faire la promotion de cette activité, qui sera inaugurée le 6 Avril prochain, Obélix a été chargé de la communication…qui a un peu dérapé: en effet plusieurs menhirs se sont retrouvés projetés dans Paris, Nantes, Lille et Lyon. A la clé de tout cela, des places pour un séjour au parc à gagner en postant le cliché d’un de ces blocs de pierre.

Une immersion totale au cœur du monde gaulois

Pour cette nouvelle année, le parc Astérix nous en met plein la vue avec la construction d’un troisième hôtel, l’extension de ses horaires d’ouverture pour les soirs d’été…mais surtout l’inauguration de son nouveau divertissement, « une expérience immersive multi-sensorielle en 4D »: une séance de cinéma qui propose en effet à la fois son et image mais aussi sensations et odeurs!

Alors quoi de mieux qu’une invasion de l’univers d’Astérix et Obélix en pleine réalité pour vendre la toute nouvelle attraction? Le principe de cette opération de communication est en adéquation totale avec l’objectif du nouveau spectacle-  Panoramix reçoit justement un de ces fameux menhirs sur la tête- à savoir vivre l’aventure aux côtés des héros de la bande dessinée. L’objectif pour les passants? Prendre un cliché de l’un de ces quatre blocs de pierre et le publier sur Instagram ou Twitter avec le hashtag #Attentionmenhir. Le gagnant, tiré au sort parmi tous les photographes, gagnera un séjour pour quatre personnes au sein du fameux parc. Le but de l’opération: marquer le public et l’impliquer en lui proposant dans la réalité tout le symbolisme du monde fictif des deux Gaulois afin de lui donner l’envie de s’y immerger encore plus. Au-delà de l’irruption des menhirs, la stratégie du parc à thème est de jouer sur les noms latins des villes actuelles -Lugdunum, Portus Namnetum, Lutèce et Lisle-ou encore de mentionner Toutatis et la Gaule, nous faisant ainsi retourner en 50 avant J-C.

Un parc qui s’agrandit mais qui reste « à la française »

En débarquant dans des villes telles que Lyon ou Nantes, la communication ne se centre plus seulement sur l’Ile de France et les Hauts de France comme elle en avait l’habitude, Comme le souligne le directeur du parc Astérix, elle se tourne désormais aussi vers l’Ouest et le Sud. De plus, l’offre d’un séjour pour quatre personnes confirme l’orientation prise ces dernières années, autrement dit se diriger davantage vers les familles. Ainsi on peut ainsi être sûrs que les gagnants n’hésiteront pas à aller inaugurer cette toute nouvelle attraction! La stratégie tend aussi vers l’utilisation des réseaux sociaux comme Instagram ou Twitter, utilisés quotidiennement par une grande majorité des nouvelles générations. Une opération de communication qui montre donc la volonté du parc de s’inscrire dans le cadre national et de se développer tout en restant authentique. En effet, si le parc a dépassé la barre des 2 millions de visiteurs en 2017, il n’est pas comparable- et ne veut pas se comparer- à une structure comme Disneyland. Néanmoins, s’il désire augmenter son nombre de visiteurs comme ce fut le cas les années précédentes, une seule recette pour cela: l’ouverture de nouvelles attractions et de plus de logements.

Un concept nouveau pour le parc donc, mais qui n’est pas sans rappeler les salles de cinéma 4D du Futuroscope, qui nous avaient entre autre fait vivre l’aventure d’Arthur et les Minimoys. Le parc Astérix mise donc sur son opération marketing, originale et investie, pour convaincre le public. Un coup de communication marquant qui parvient à dépasser son aspect limité en terme de villes et de gagnants concernés, grâce à sa large diffusion à travers les journaux et les réseaux sociaux.

Autres termes recherchés :

About Author

Leave A Reply