Jeudi 15 mars, la Fédération Française de Cardiologie a sorti un spot TV terriblement efficace et fédérateur ! En surfant sur la vague des journées à problèmes et VDM en tout genre, la FFC nous dit que tomber en panne de voiture ou louper le bus diminue nos risques d’infarctus. Vous ne voyez pas le rapport ? On va vous expliquer…

Pour tenter de faire évoluer nos comportements et nous faire bouger plus, la Fédération Française de Cardiologie a choisi de mettre en images nos petits tracas du quotidien; ceux qui nous gâchent la vie, qui nous agacent au plus haut point… L’ascenseur qui ne vous attend pas, le bus qui vous passe sous le nez, la tasse de café que vous faites tomber… vous voyez un peu plus ?

Dans le spot d’une minute 30, la journée bien pourrie de cette mère de famille ne peut pas être plus compliquée : la voiture ne démarre pas, la réunion est à l’autre bout de Paris, le taxi reste coincé dans les bouchons et les oranges s’échappent du sac plastique pour terminer leur course en bas des escaliers… bref, l’horreur !

Et pourtant, la Fédération Française de Cardiologie nous dit que c’est une chance de passer une journée comme ça ! Une chance qui réduirait les risques de 20% d’avoir un infarctus. Alors, ne vous énervez pas ! Si vos petits malheurs vous permettent de vivre un peu mieux et plus longtemps, c’est pas si mal!

Nos petits malheurs font notre bonheur !

Avec sa signature « On n’a pas tous les jours la chance de passer une journée pourrie », la campagne prend à contre-pied la tendance largement viralisée de raconter sa VDM et démontre avec optimisme que la pire de vos journées peut se révéler excellente pour votre cœur. Adoptons tous de nouveaux comportements et préférons la marche pour limiter nos risques cardio-vasculaires !

La campagne est signée par l’agence Humanseven qui fait de l’humour sa marque de fabrique incontestée et constatée dans beaucoup de ses créations: les vacances ratées des pubs Citroën ou encore les relations père-fils compliquées des pubs du Crédit Mutuel… ces spots nous ont fait sourire et vous savez pourquoi ? Parce qu’on se retrouve un peu dans chacun de ses personnages.

Pour la campagne « Bonne journée pourrie », la Fédération Française de Cardiologie nous fait également sourire  parce que nous vivons constamment ce genre d’imprévus… alors apprécions-les et arrêtons de râler ! Et si vous voulez vous rassurer en vous disant qu’il n’y a pas que vous qui avait la scoumoune, la campagne s’étend sur les réseaux sociaux via le hashtag #BonneJournéePourrie !

A tous, on vous souhaite de passer de bonnes journées pourries !

About Author

Leave A Reply