Pour son 150ème anniversaire Bourjois s’offre une adresse à Paris. Ouverte depuis le 1er Mars dans le quartier des grands magasins à Paris, la marque s’offre une adresse signée Saguez & Partners.

Bourjois s’offre Paris

Après avoir marqué sont 150ème anniversaire, la marque de cosmétique Bourjois s’offre sa première boutique au cœur de Paris. Une boutique à son image, très parisienne. L’intérieur teinté de blanc et de rose poudré dispose de réverbères typiquement parisiens. On y trouve les 470 références de la marque sur une superficie de 41m2.

En plus des produits, un room nommé « Jolie Room » où  des postes de manucure, de maquillage et de beauté du regard seront installés. L’occasion de s’offrir une mise en beauté des mains (nail art, manucure complète et pose de vernis), une application ou des leçons de maquillage, ou encore une épilation ou une coloration des sourcils.

Les quatre conseillères de vente sont « des prestataires beauté qui accueillent et donnent des leçons à la carte  » explique la marque. Pour une leçon de maquillage par exemple, le lieu propose une sorte de « récompense ». La valeur des achats (- de 20€) donne droit à une leçon gratuite.

 

Certaines marques de grande consommation, versent dans l’investissement foncier. L’idée n’est pas nouvelle mais semble séduire de plus en plus. C’est le cas par exemple des 2 Vaches qui a ouvert son restaurant, de Briochin avec sa droguerie ou encore du Barbie Store à Taïwan.

C’est Passage du Havre que la marque renoue avec un passé historique. En effet, en 1923, elle ouvrait boutique Place Vendôme. Voilà donc 90 ans plus tard la nouvelle boutique Bourjois qui réapparait !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

L’amitié selon Nescafé

Nescafé avec l’aide de Publicis Conseil, partent à la rencontre de vos amis Facebook. Enfin, plutôt ceux d’Arnaud, trentenaire jovial qui frappe à leurs portes

EnglishFrançais