Twitter va faire apparaître de la publicité lors des consultations de tweets par tout internaute afin de doper ses revenus.vidéo-twitter

Concrètement des messages sponsorisés par des annonceurs apparaîtront instantanément lorsqu’un internaute consultera un tweet apparu dans la liste des résultats d’une recherche dans Google. Il ne sera donc pas nécessaire d’être connecté au réseau social pour voir arriver un message publicitaire lorsqu’on lira un tweet. Le réseau social espère ainsi gagner de l’argent grâce aux millions d’internautes qui consultent chaque jour des tweets sans forcément être des utilisateurs ou sans se connecter. C’est sur son blog dédié à la publicité que le site a annoncé mettre en place « un test pour permettre aux annonceurs d’atteindre les plus de 500 millions de personnes qui visitent Twitter tous les mois pour rester au courant de l’actualité sans se connecter », écrit Deepak Rao, un responsable des revenus générés par les produits chez Twitter. Ces internautes vont désormais eux aussi commencer à voir apparaître des messages ou des vidéos sponsorisées par des annonceurs publicitaires. Cependant, la récupération des données sera moins grande, et donc, le ciblage moins précis.

La nouvelle ravissait les investisseurs à la Bourse de New York: l’action Twitter gagnait 6,35% à 25,85 dollars vers 18H00 GMT. Mais le changement sera-t-il suffisant ? Même avec le bond enregistré jeudi, l’action Twitter reste sous le prix de 26 dollars auquel elle avait fait son entrée à Wall Street début novembre 2013. Après des débuts réussis, l’enthousiasme des investisseurs était rapidement retombé, remplacé par des inquiétudes sur ses perspectives de croissance. Le nombre officiel d’utilisateurs, en particulier, peine à prendre de l’ampleur: ils étaient 320 millions fin septembre, soit seulement 4 millions de plus que trois mois plus tôt. Si Twitter est devenu incontournable pour les artistes, les sportifs, les hommes politiques et les professionnels de la communication, il a reconnu cet été que ses produits étaient trop compliqués pour séduire le grand public, sans lequel son nombre d’utilisateurs ne peut pas vraiment décoller.

Simplifier les services proposés est l’une des priorités affichées par le patron-fondateur Jack Dorsey, revenu récemment aux commandes. Jack Dorsey avait également répété fin octobre, en marge des résultats trimestriels, qu’il y avait, en plus des utilisateurs ayant créé un compte personnel, « plus de 500 millions de personnes » accédant au contenu de Twitter sans être enregistrées, et plus d’un milliard de visites par mois sur des sites internet extérieurs intégrant des fils de « tweets ». Twitter doit « trouver comment faire pour que les gens viennent et restent plus longtemps », ce qui nécessite selon Lou Kerner, partenaire chez Flight VC et spécialiste des réseaux sociaux, « un changement fondamental ».

Quitte à parfois décevoir ses utilisateurs existants. Le récent affichage du flux de tweets hors de tout cadre chronologique (comme Facebook) a notamment suscité l’ironie d’un bon nombre de membres de la communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Affichez votre pub ici

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

Le site marchand de LuluCastagnette

LuluCastagnette, la marque phare des années 90-2000 se jette à l’eau et crée son site e-commerce de prêt-à-porter « lulucastagnette.com ».

EnglishFrançais