Paris, le 23 septembre 2014 : TextMaster fait la lumière sur les dernières tendances du e-commerce à l’occasion de la 11ème édition du salon e-Commerce de Paris qui se tiendra du 23 au 25 septembre, Porte de Versailles.

Le développement international crée de nouvelles opportunités mais aussi de nouvelles exigences de visibilité pour les e-commerçants. Dans un contexte international multicanal et multilingue, TextMaster assurera la démonstration de sa plate-forme en ligne pour la création et la traduction de contenus ainsi que son nouveau plugin Magento.

TextMaster

Dans un contexte international, comment un site e-commerce se distingue-t-il de sa concurrence ?
La première étape est de comprendre que chacun de ses marchés cibles est unique. En Europe, une étude récente montre que plus d’un internaute sur deux ne visite un site Internet que si son contenu est rédigé dans sa langue maternelle*. Traduire et localiser son texte est donc essentiel pour convaincre ses clients potentiels, au delà de la simple traduction en anglais. Lorsque Covoiturage.fr s’est développé à l’international, l’entreprise a non seulement fait traduire son site en anglais mais l’également traduit dans 8 autres langues. En 2013, elle a aussi changé de nom pour une appellation plus universelle : Blablacar et localisé toute sa démarche marketing, avec des lignes de téléphone, des adresses Internet (.de, .ru, etc.) et des comptes de réseaux sociaux adaptés à chaque pays.

Pour aller plus loin, les sites e-commerce à succès adaptent également leur contenu aux préférences culturelles, aux fêtes et aux vacances nationales. Un bon exemple : HostelWorld, le site de réservation d’auberges de jeunesse, crée du contenu individuel pour son blog dans 19 langues !

 

Pour les e-commerçants, le Search Engine Optimization (SEO) et le Search Engine Marketing (SEM) sont des outils de visibilité essentiels. Comment maitriser ces outils dans un contexte international ?
Quand il s’agit d’internationalisation, la première étape est en effet d’attirer de nouveaux clients par le SEO et le SEM. Et le premier réflexe est généralement de traduire ses mots clés sans prendre le temps de réfléchir aux spécificités de ses marchés… Hors, il est indispensable d’analyser les termes les plus recherchés dans chacun de ses marchés cible pour en déduire ses mots-clés prioritaires. Par exemple, le terme « veste pour femme » peut être tout à fait commun dans un marché donné tandis que l’expression « blazer pour femme » pourra être bien plus utilisé dans un autre. Il est donc très important d’identifier et mettre en concurrence toutes les déclinaisons de mots-clés possibles, pour n’en retenir que les plus pertinentes. De cette recherche approfondie, dépendra le succès de son SEO et SEM international.

Pour aller plus loin sur le SEO, il est aussi important de comprendre que la traduction seule ne suffit pas. Il va falloir rapidement investir dans la conquête de backlinks locaux (liens entrants) pour renforcer sa visibilité auprès des moteurs de recherche. C’est véritablement l’adéquation réussie de contenus de qualité + mots clés bien identifiés + backlinks locaux qui fera la différence.

 

Quels sont les pièges à éviter lorsque les entreprises tentent de créer une expérience client localisée ?
La principale erreur rencontrée est une localisation qui se limite à la seule façade du site Internet. Le plus souvent, l’expérience est assez soignée jusqu’à l’achat mais se détériore ensuite soudainement. On remarque le plus souvent l’oubli de traductions d’e-mails transactionnels (confirmation de commande, suivi de livraison, oubli de mot de passe) voir même de newsletters, et pire, un service client qui ne répond pas dans la langue d’origine du message, mais en anglais ! Si l’on comprend aisément que l’on n’ait pas les moyens d’une équipe multilingue dans 10 langues, il est en revanche possible de traduire très rapidement ses réponses aux clients et ainsi leur répondre dans leur langue, plutôt qu’en anglais, alors que le message d’origine était en italien par exemple…

* Source: Common Sense Advisory, Can’t Read, Won’t Buy, 2014

TextMaster au salon e-commerce de Paris

TextMaster sera sur le stand H 079 du salon e-commerce, du 23 au 25 septembre. L’événement aura lieu Porte de Versailles à Paris.

E-commerce-Paris-Horizontal-RVB-rogné-2Contact presse

Diane Gaillard
diane@textmaster.com
www.textmaster.com
06 62 17 04 09

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Affichez votre pub ici

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

Le mobile de Qualcomm

Le mobile se la joue indispensable dans la dernière vidéo de Qualcomm, qui a imaginé ce que pourrait être notre vie sans nos prothèses modernes.

EnglishFrançais