Attendre au feu rouge n’est une chose sympathique pour personne. La vie nous presse tellement, que s’arrêter quelques minutes nous parait une éternité. Cette attitude, c’était avant que Smart ait l’initiative de nous divertir au feu rouge en faisant danser les petits bonhommes.

Quand Smart nous fait attendre au feu rouge, c’est pour admirer la danse du petit bonhomme

La célèbre marque de voiture citadine Smart, nous présente ici un projet plutôt ludique et participatif « The Dancing Light ».  C’est un petit studio installé en plein cœur de la ville de Lisbonne, dans un endroit appelé la « Dance Room, » qui permet aux passants qui le désirent de danser comme ils le souhaitent.Grâce à un système de reconnaissance de mouvement, le petit bonhomme rouge reproduit à l’identique les mouvements des passants.

actu_4663_image2012rectangle_petite

Un moyen astucieux de faire attendre les passants au feu rouge et non traverser entre les voitures qui déboulent. L’initiative de Smart lancée seulement au Portugal dans la ville de Lisbonne semble porter ses fruits. L’étude a montré que 81% des piétons se sont bel et bien arrêtés, jusqu’à ce que le feu redevienne vert, et que le petit bonhomme rouge ne danse plus.

En partenariat avec l’agence BBDO Berlin, Smart nous invite à suivre l’opération de street-marketing sur twitter également grâce au hashtag #WhatAreYouFOR.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

Le sport a toujours été un peu « gay »

L’Institut Canadien de la Diversité et l’Intégration a diffusé hier un spot télévisé pour réagir à l’interdiction russe aux « propagandes gays » à quelques jours du

Le « Super Social Movie » de Crunch

Pour la première fois, Crunch lance son tout premier film collaboratif avec Norman. Déjà l’an dernier, les internautes avaient pu décider des destinations de Norman

Facebook Home

Après nous avoir présenté son nouveau projet, « Facebook Home », la firme de Palo Alto l’accompagne de deux films publicitaires. Facebook ne choisit pas son camp

EnglishFrançais