Dans la plupart des entreprises, le service informatique fournit les différents mots de passe qu’utilisent l’employé pour s’identifier à diverses applications. Ce nombre important de mot de passe est souvent une source de problèmes et aussi un frein à la productivité. L’adoption du Single Sign-On semble être la solution idéale.

SONY DSC
SONY DSC

Le Single Sign On et ses avantages

L’authentification unique ou Single Sign On de tools4ever.fr est une méthode permettant de se connecter auprès d’un service informatique quelles que soient les applications à utiliser en une seule authentification.

Le SSO peut être soit un Entreprise Single Sign On, soit un iis Single Sign On. L’Entreprise Single Sign-On permet de donner l’accès à l’utilisateur aux applications de l’entreprise. Le iis Single Sign-On est fait pour les serveur web, mais il doit être un serveur web iis.

Il facilite l’authentification de l’utilisateur à diverses applications. Au lieu de s’identifier à chaque fois, une seules fois suffira pour avoir accès à tous. L’utilisateur n’aura plus de problème de remémoration de mots de passe, il n’y aura qu’un seul identifiant et un seul mot de passe.

Le SSO permet de simplifier la mise en place et la définition des politiques de sécurité.

Les composants d’un système Single Sign On

Les éléments constitutifs du système SSO sont au nombre de 4 :

Le client :

C’est celui qui demande l’accès à l’application. Dans le cas général, pour un Web SSO il s’agit d’un navigateur web.

Le serveur d’authentification

Élément central du système SSO, il conserve la base de données des informations.

Le serveur d’application :

Le fournisseur des ressources, des applications en réponse au processus d’authentification.

L’agent SSO

C’est celui qui se met entre le client et les serveurs d’application, il prend en charge la phase d’authentification du client vis-à-vis du serveur d’applications. L’agent peut être matériel ou logiciel et peut se placer à différents endroit en fonction de l’architecture SSO.

Les architectures SSO

Les principaux modèle d’architectures SSO sont :

Le client-side SSO

L’agent se place du côté client. Le client demande l’accès à une application, le serveur d’application demande les informations d’identification qui sont interceptées par l’agent, puis il envoie les informations d’identification à l’application.

Le server-side SSO

Il existe deux types de SSO côté serveur : ceux qui utilisent des agents serveurs et ceux qui utilisent un reverse proxy.

Le SSO hybride

Cela peut être la combinaison des deux architectures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

La nouvelle image du Club Med

Suite à la rénovation orientée vers le haut de gamme, de son parc de villages, Club Med modernise et dynamise son image de marque.

SFR malmené par Free Mobile ?

SFR, deuxième opérateur de téléphonie en France prévoit une baisse considérable de son résultat brut d’exploitation pour 2012.

Let’s talk about flex, baby !

Le flex est mort, vive le flex ! Over-médiatisé, décrié, galvaudé, le flex ne semble plus avoir le vent en poupe. Et pourtant, la crise

EnglishFrançais