La sécurité routière frappe fort aujourd’hui en lançant sa nouvelle campagne avec l’Agence Verywell ! Une opération de street-marketing soutenue par un film choc visant à sensibiliser le public sur les fêtes de fin d’année.

Un film choc qui ne passera pas inaperçu !

Le préfet de Haute-Garonne a fait la demande auprès de la Sécurité Routière, de constituer un spot choc pour la période de décembre. En effet, les  fêtes de fin d’année sont souvent rattachées à l’alcool ainsi que les conditions climatiques qui ne facilitent pas les flux routiers importants. Il faut savoir qu’en France, l’alcool est responsable d’un mort sur trois sur la route. Au mois de décembre, il faut compter un mort tous les cinq jours sur les routes de Haute-Garonne à cause de l’alcool. Un constat très grave que souhaite souligner la Sécurité Routière.

L’opération « Le verre de trop ne fait pas de cadeau » a pour unique but de sensibiliser et choquer le public. A la grande surprise des Toulousains, dans la nuit de dimanche à lundi, l’équipe de l’agence Verywell a installé un dispositif intelligent. L’agence a en effet mis en place des carcasses de voitures accidentées et des décorations de Noël pour faire prendre conscience aux passants le décalage entre les festivités et les accidents sur les routes. Il est impensable et inconcevable et perdre un proche sur les routes en ces périodes de Noël ! Deux panneaux explicatifs sont positionnés à proximité des voitures et des enceintes sont également présentes pour diffuser des bruits sonores d’accidents et de cris sanglants. Le tout mêlé à des musiques de Noël. De quoi refroidir considérablement le nombre de conducteurs alcoolisés à prendre le volant. Pour venir soutenir cette action de street-marketing, l’agence VeryWell a également diffusé un film des plus choc.

A savoir que près de 60 000 personnes ont vu le dispositifs les deux premiers jours, et il faut compter 25 000 vues pour le spot.

Pour souligner cette importante action, un élan de solidarité a pousser l’agence Veywell à offrir les frais honoraires et à ne facturer que les frais techniques à l’association « La sécurité Routière » !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

EnglishFrançais