Le gouvernement Brésilien a mis en place une campagne qui ne manque pas d’odeur pour inciter les fumeurs à arrêter de fumer.

De nombreuses campagnes anti-tabac existent aujourd’hui toutes plus choquantes les unes que les autres. Certaines ce sont même vues censurées à cause de leur caractère jugé trop trash. Et puis arrivent-elles seulement à persuader les accros du tabac à arrêter de fumer?

Le gouvernement Brésilien a donc eu l’idée de changer la donne, en misant sur un choc psychologique moins brutal. Pour faire prendre conscience à quelqu’un de ses défauts, il suffit de le mettre face à lui-même, pour qu’apparaisse à ses yeux la réalité à l’état brute.

Une réalité qui pique le nez, … et l’égo:

Dans un centre commercial Brésilien, c’est l’odeur du tabac que l’on met sous le nez des fumeurs. Autrement dit, leur propre odeur après avoir fumer une cigarette. Ainsi, des hôtesses arrêtent des passants pour leur distribuer des bandelettes imbibées de parfum à l’essence de tabac.

Les messages associés, « Est-ce l’odeur que vous voulez que les gens retiennent de vous ? » ; « Lorsque vous fumez, c’est l’odeur que vous dégagez. N’est-il pas temps de vous arrêtez de fumer ? »,  accompagnent très clairement l’idée de cette démarche et pointent directement du doigt l’estime de soi. Les passants, écœurés par cette odeur qu’est la leur après une cigarette, sont ainsi amenés à se remettre en question et à réfléchir sur l’image, ou plutôt l’odeur qu’ils véhiculent.

Cette opération originale et novatrice s’avère être un moyen particulièrement efficace afin de sensibiliser le grand public:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Affichez votre pub ici

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

La nouvelle campagne de pub Prada

  La maison Prada a fait appel à Wes Anderson et Roman Coppola pour mettre en scène l’égérie de son nouveau parfum Candy L’Eau, Léa

EnglishFrançais