PS5 contre XBOX séries X : Sony aurait-il déjà remporté le match ?

C’est la confrontation que les gamers attendent fin 2020. D’un côté, Microsoft et sa XBOX séries X dont les caractéristiques ont été présentées aux Game Awards 2019. De l’autre, Sony et sa PlayStation 5 dévoilée le 11 juin. Les deux consoles doivent être commercialisées durant la période de fin d’année. La question est alors simple : laquelle commanderez-vous à Noël ?

L’expérience utilisateur : la clé d’une bonne stratégie marketing ?

Depuis plusieurs années, les techniques de présentation de nouvelles consoles sont bien rodées. Au cours des cérémonies qui rythment l’année du secteur des jeux vidéo, les entreprises dévoilent petit à petit le nom, la technologie ou encore le design de leur console. Cette distillation de l’information permet de créer l’événement à chaque fois tout en maintenant l’intérêt du public.

Toutefois, les marques innovent pour toucher des fans de plus en plus exigeants. Et ce qui intéresse majoritairement ces derniers, c’est le gameplay : fluidité, intuitivité, etc.

Sony l’a bien compris. Ainsi, le 11 juin, l’entreprise multiplie les démonstrations de gameplay pour les futures jeux de la PS5. Une chose que Microsoft ne fait pas du tout. En effet, pour la XBOX séries X, seules les bandes annonces des jeux sont dévoilées. Or, malgré leurs qualités, les joueurs savent que les graphismes et la maniabilité montrés dans celles-ci ne correspondront pas à ceux du jeu.

Avoir une idée du gameplay permet aux consommateurs d’avoir une réelle expérience utilisateur avant l’achat. Dans la mesure où ces deux consoles devraient avoisiner les 500 €, offrir une description complète du produit paraît nécessaire.

La PS5 Digital Edition : vers un monde de services

Sony crée également la surprise en annonçant deux éditions pour la PS5. Une édition classique avec lecteur de Blu-ray et la Digital Edition sans lecteur. Celle-ci fonctionne uniquement avec des jeux téléchargés.

Ce faisant, Sony s’inscrit dans une évolution logique. En effet, de la même manière que les personnes n’achètent plus de DVD mais ont un compte Netflix, les gamers de demain souscriront un abonnement pour une plateforme de jeux vidéo et n’achèterons plus de Blu-ray. Le commerce s’achemine vers un monde de services où les consommateurs préfèrent avoir accès plutôt que posséder.

Pari sur l’avenir de la consommation des jeux vidéo, design futuriste : la PS5 renvoie une image de modernité et d’innovation. Ce qui se retrouve dans le slogan de la campagne « PS5 : Le futur du jeu vidéo ». Un positionnement marketing qui pourrait bien faire du tort à son concurrent.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

fr Français
X