Orange se mobilise pour des séniors connectés

Comment garder le contact avec ses enfants et petits-enfants, surtout quand on se retrouve enfermé chez soi ? De plus en plus de séniors se sentent mis à l’écart dans ce monde perpétuellement connecté. Alors, Orange lance des ateliers numériques pour leur venir en aide.

Un fossé transformé en gouffre pendant le confinement

Si plusieurs personnes âgées ont sauté le pas du numérique depuis plusieurs années, notamment les 60 – 75 ans, une grande partie d’entre eux n’en n’ont jamais ressenti le besoin…jusqu’à il y a peu. En effet, le confinement, et notamment l’interdiction des visites, a accentué l’isolement des plus anciens.

Dans un tel contexte, le téléphone fixe a très vite montré ses limites : impossibilité de voir son interlocuteur, attente d’un créneau de disponibilité, etc.

Orange propose donc des initiations à WhatsApp. Avec cette application, qui se déploie de plus en plus, les personnes âgées peuvent faire ce qui les intéresse le plus : communiquer avec leur famille. Les ateliers leur apprennent donc comment envoyer des photos, rédiger un message ou lancer une visioconférence. Elles découvrent alors l’instantanéité, plus besoin d’appeler tous les soirs à la même heure !

Cependant, confinement oblige, ces ateliers se font en ligne. Il faut donc déjà une petite maîtrise des outils informatiques pour y accéder.

Former au digital pour créer des clients

Outre la valeur marchande de l’atelier, celui-ci permet à Orange d’augmenter le nombre de client potentiel pour ses produits. En effet, plus les usagers maîtrisent le numérique, plus ils ont tendance à s’équiper. Ainsi, alors que les personnes âgées suivent ces cours sur leur téléphone ou, à leur réouverture, sur les ordinateurs de la médiathèque, leur meilleur connaissance du digital pourrait les amener à acheter leur propre ordinateur avec un abonnement Internet.

Dans une telle éventualité, Orange serait très bien placé par rapport à ses concurrents. Car, après avoir découvert le numérique grâce à l’aide d’Orange, ces nouveaux consommateurs se tourneraient intuitivement vers la marque pour s’équiper.

Si on ajoute que les seniors restent les plus sensibles au marketing relationnel, et donc à la fidélisation, Orange réalise ici un tour de force.

Des ateliers pour tous

Les personnes âgées sont les plus touchées par ces ateliers car les outils numériques ne sont pas du tout intuitifs pour eux. Mais qui a dit que le digital est une évidence pour tous les jeunes ?

Ainsi, Orange ouvre également des ateliers plus poussés portant sur l’informatique. La marque propose par exemple d’apprendre à optimiser son wifi ou à protéger ses données.

Là encore, Orange ne forme pas ses clients pour rien. Car des consommateurs qui savent se servir de leur matériel, c’est moins de problèmes à résoudre pour l’opérateur. La marque limite ainsi le nombre de plaintes à gérer et, par conséquent, le risque de mécontentement.

Avec ces ateliers numériques, Orange fait en sorte que ses clients soient capables de se plier à ses offres et non l’inverse.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

fr Français
X