Monopoly souffle cette année ses 80 bougies et ajoute pour l’occasion de vrais billets (en euros) dans certaines boites.

Monopoly réalise le rêve des joueurs

monopoly1

Le célèbre jeu de plateau a été inventé par Charles Darrow, un ingénieur au chômage après la crise de 1929, et il a été commercialisé dès 1935. Depuis sa mise en vente, 275 millions d’exemplaires du jeu Hasbro ont été écoulés à travers 111 pays, et dans 43 langues.

En France, c’est 500 000 Monopoly qui sont vendus chaque années.

Le jeu aux multiples éditions, a frappé un grand coup pour son anniversaire. Depuis lundi 2 février, la marque réalise le rêve de nombreux joueurs : trouver de vrais billets en ouvrant l’emballage.

Sur les 30 000 boîtes « spécial anniversaire » (dispersées dans les éditions classique, junior, électronique, empire et vintage), 80 sont gagnantes.

monopoly classiquemonopoly juniormonopoly electroniquemonopoly3 monopoly5

Parmi elle, soixante-neuf boites contiennent 150€, dix en contiennent 300€, et une boite contient le montant total de la banque du Monopoly : 20 580€.

Aucune inquiétude pour les amateurs du jeu, les billets classiques, qui permettent de jouer, n’ont pas été supprimés des boites gagnantes.

L’opération à 33 930 euros n’a cependant pas été une formalité. Il a fallut, faire venir les billets et entreposer les boites gagnantes secrètement.

De plus, les billets ont fait gonfler légèrement le carton d’emballage ce qui a rendu le filmage imparfait.

Maitre Patrice Wimmer, en charge du contrôle des boites a donc du trouver le moyen d’éliminer toute différence entre les boites gagnantes et les autres.

La seul différence persistante est le poids des boites ; mais l’écart entre une boite classique et une gagnante est tellement minime qu’il faudrait acheter son Monopoly avec une balance ultra précise.

monopoly4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

IGFM choque pour responsabiliser

L’IGFM (Internationale Gesellschaft für Menchenrechte) est la branche allemande de La Société internationale pour les droits de l’homme. Afin de sensibiliser aux conditions de travail

EnglishFrançais