Les développeurs web font parti des métiers du numérique qui connaissent une croissance importante et une demande en augmentation : petite présentation !

La numérisation croissante des différents secteurs d’activité a permis à de nouveaux corps de métier d’exploser et de devenir des incontournables. Parmi eux, les développeurs web, qui font aujourd’hui parti des secteurs en plein boom ! Quel est leur rôle ? Comment sont-ils formés ? Combien gagnent-ils ?

Qu’est-ce que c’est ?

Les développeurs web font parti de cette nouvelle génération qui s’oriente de plus en plus vers les métiers de l’informatique. Leur rôle est de réaliser et de mettre en place toutes les fonctionnalités d’un site internet selon les besoins de leur client selon le cahier des charges établi par le chef de projet.

Son premier rôle est donc d’analyser et de comprendre les besoins de ses clients : de quelles fonctionnalités ont-ils besoin ? Possèdent-ils déjà un site internet ? Si oui, faut-il le modifier ? Les développeurs vont donc choisir la meilleure solution et la mettre en place pour permettre au client d’avoir un site qui réponde à ses besoins.

Pour mettre au point ces plate-formes, ils utilisent ce qu’on appelle un codage : c’est-à-dire qu’ils entrent dans un langage informatique les informations nécessaires à la mise en place du site internet. Un logiciel est en fait un ensemble de programmes qui permettent d’assigner à telle manipulation une tâche. Il en existe de différents types que vous pouvez découvrir ici.

web-developmentComment ça marche ?

On fait appel à des développeurs web afin de mettre en place des solutions informatiques pour une entreprise ou même pour un travailleur indépendant. Par exemple : lorsqu’on souhaite ouvrir son site web ou y apporter des corrections ou des nouvelles fonctionnalités. Un site web étant la vitrine d’une entreprise, il s’agit d’en confier la réalisation à des professionnels.

Les développeurs web prennent connaissance de la commande, des besoins du client et, surtout, du cahier des charges fourni par le chef de projet – lui-même ancien développeur devenu directeur technique. Ce-dernier va choisir entre deux solutions : soit il peut réaliser l’ensemble du site soit il peut apporter des corrections à une plate-forme déjà existante.

Dans le premier cas, il devra prendre en charge la conception à la fois de l’architecture globale du site mais aussi la mise en place de toutes ses fonctionnalités selon les besoins du client. S’il ne souhaite que modifier une plate-forme pré-existante, alors il devra réécrire ou adapter une ou plusieurs parties afin qu’elles répondent mieux aux besoins du client.

Web-Design01Un marché qui a le vent en poupe

En France, les développeurs web constituent l’une des très rares professions qui sont extrêmement proches du plein emploi : en effet, si l’on jette un œil à l’emploi des développeurs en France, on s’aperçoit que seul 2 % d’entre eux sont actuellement sans emploi, ce qui ne devrait pas durer puisque la demande des entreprises est tellement forte qu’elle crée un déséquilibre entre l’offre et la demande.

Aussi, ce genre de professions redistribue les cartes. Ainsi, les entreprises peuvent engager un développeur sans jeter un œil à ses diplômes. En France, 34 % des développeurs se disent autodidactes, bien que la formation en France soit considérée comme l’une des plus efficaces au monde : nous avons ainsi la plus grande proportion de diplômés en informatique au monde.

Cela dit, la France n’est pas spécialement tendre avec ses informaticiens. En effet, alors qu’ils font parti des mieux formés au monde, ils sont hélas les moins bien payés parmi les pays les plus développés. Aux États-Unis ou en Angleterre, pour un niveau d’étude inférieur, la plupart des développeurs web sont pourtant mieux payés qu’en France.

Si vous avez besoin d’une solution en informatique, vous pouvez vous renseigner sur le hibou.

Autres termes recherchés :

About Author

Leave A Reply