Lidl dévoile sa ligne de vêtements et les ventes s’affolent

Lidl vient de sortir une gamme de vêtements. L’information pourrait faire sourire si le succès n’était pas aussi fulgurant. Lancée en Belgique, la Lidl-Fan-Collection se vend très bien. Attrait dû au fait qu’il s’agisse d’une édition limitée ou réelle fanbase ? La question se pose.

Le hard discount dans tous ses états

Si Lidl est connu, c’est avant tout pour ses prix bas. Alors, pour ses vêtements, l’enseigne a gardé ce concept. Entre des chaussettes à 1 € et un tee-shirt à 4 €, sa collection est plus qu’abordable. Une bonne idée quand on sait que la marque veut toucher les jeunes. Elle leur propose d’être « le coolest kid in town ». Entre second degrés et démarcation, Lidl pourrait réussir son pari.

Fidèle à son slogan « Le vrai prix des bonnes choses », Lidl s’associe à la marque de vêtement Livergy qui propose des produits 100 % coton. De même, les produits vendus collent avec les tendances actuelles. Que ce soient les sneakers colorés, le tee-shirt blanc avec le logo que toutes les marques ont ou les mules qui deviennent à la mode grâce à la culture coréenne, la collection n’est pas aussi décalée qu’on aurait pu le croire.

Une communication bien rodée depuis plusieurs années

Lidl, avec ces ventes, réalise un important coup de pub. Et si les jeunes portent effectivement la Lidl-Fan-Collection, l’enseigne pourrait devenir une marque tendance dans la pop culture.

Pour parvenir à un tel engagement de la part de sa communauté, la marque n’a pas lésiné sur la communication ces dernières années. Dès 2012, elle change de position afin d’imposer son nouveau statut, celui de supermarché de proximité. Cela se traduit par un investissement publicitaire important, notamment à partir de 2014, date où l’enseigne arrive sur les écrans. Elle parvient même à la première place au classement des 100 plus gros annonceurs français en 2018, détrônant ainsi Renault.

Lidl, l’enseigne qui s’est réconciliée avec les clients

Souvenez-vous, en 1989 Lidl arrive en France. Les clients découvrent alors des magasins sombres, jonchés de palettes et tous situés en périphérie, comme par discrétion. L’enseigne est à ce moment-là l’emblème du hard discount, lieu où les consommateurs n’aiment pas être vus.

Or, Lidl opère de profonds changements. Presque tous les établissements sont remis à neuf, avec de grandes baies vitrées et des rayons plus larges. De plus, avec son positionnement pour des circuits courts et pour le « Made in France », l’enseigne redore son image.

Finalement, en novembre 2016, Lidl est élue enseigne préférée des Français par le cabinet OC&C Consultants. La marque a donc réussi à évoluer positivement tout en conservant ses valeurs initiales.

Nous pouvons donc penser que si l’enseigne lance aussi sa collection en France, elle aura des adeptes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

fr Français
X