Le flex est mort, vive le flex ! Over-médiatisé, décrié, galvaudé, le flex ne semble plus avoir le vent en poupe. Et pourtant, la crise sanitaire a permis d’apporter un éclairage nouveau à ce concept de « flexibilité » qui investit le monde de l’entreprise depuis près de 40 ans. Le concept, historiquement post-taylorien, est en effet loin d’être nouveau. Après tout, les organisations ont toujours cherché à être souples afin de s’adapter à leur environnement.

Mais, de quoi parle-t-on précisément ? Qu’est-ce que la flexibilité dans une entreprise ? Flex-office, télétravail, espaces à usage mixte, tiers-lieux, hybridation des modes de travail, travail ATAWAD (Any Time, Any Where, Any Device) management horizontal, travail collaboratif, activity-based working, new ways of working, etc. autant de notions qui peuvent rattachées de près ou de loin à ce vaste sujet de la flexibilité de l’organisation et de l’environnement de travail.

C’est d’ailleurs le nom d’un très sérieux ouvrage, premier du genre, consacré à la flexibilité. Le Guide de la flexibilité de l’organisation et de l’environnement de travail est un livre collectif proposé par le Groupe Kardham, groupe français leader et intégré de l’immobilier d’entreprise et l’Association des Directeurs Immobiliers. Publié sous la direction de Nicolas Cochard, Docteur en Sciences Humaines et Sociales et par ailleurs Responsable R&D de Kardham, ce livre permet d’en savoir plus sur ce concept protéiforme et par ailleurs très ambivalent.

En effet, la notion de flexibilité est à la fois promesse d’opportunités et source de détérioration. Du côté des directions d’entreprise, être flexible c’est réagir dans des temps courts et de manière optimale aux évolutions de l’environnement. Du côté des salariés, c’est plus controversé. En effet, si la flexibilité s’associe à l’autonomie des collaborateurs et à la possibilité qu’ils ont d’organiser leur propre rapport temps/espace/travail, la notion peut aussi être négative. Elle peut en effet participer à faire émerger un modèle de nouveau travailleur contraint à la performance dans un environnement soumis à des temps toujours plus court. Ce livre nous apprend donc que définir la flexibilité n’est pas simple car chaque organisation a sa propre définition de la flexibilité en fonction de son contexte et de son environnement. Il nous apprend pourtant que son champ d’application est très étendu car la flexibilité concerne finalement la stratégie globale de l’entreprise.

Il nous permet aussi de découvrir comment le concept a investi l’entreprise. Comment il est entré dans les murs de l’organisation et comment il en est sorti sous l’effet de la digitalisation du travail et de l’évolution des modes de vie. Il permet surtout de remettre les choses en perspective : non, la flexibilité n’est pas une recette magique, elle doit être pensée, structurée, acceptée. Elle doit faire l’objet d’un vrai projet d’entreprise. Ainsi, si le projet de transformation d’une entreprise s’articule autour de la notion de flexibilité, il convient d’en faire état, de communiquer sur la finalité et d’en donner un sens. Plus que jamais la flexibilité doit être discutée par l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise (collaborateurs, managers, partenaires, directions, etc.) à travers une définition partagée.

Loin de toute pensée simpliste « pour ou contre la flexibilité », l’ouvrage propose ainsi sur 248 pages de mettre à plat les notions de flexibilité en dressant, à la fois un état des lieux des écrits et réflexions, mais aussi en proposant des applications concrètes et opérationnelles. Alors, comment réinventer le flex office ? Le digital va-t-il nous sauver du flex ? Le flex, buzzword, vraie avancée ou inquiétant retour en arrière dans les entreprises ? Pour tout comprendre sur les bureaux à l’heure du flex, plongez-vous dans le Guide de la flexibilité de l’organisation et de l’environnement de travail.

Le Guide de la flexibilité de l’organisation et de l’environnement de travail proposé par Kardham et l’ADI est publié aux Editions Le Moniteur. 248 pages. Format 17cm x 24cm. 49 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Affichez votre pub ici

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

Application Monoprix courses !

La société Monoprix vient d’inaugurer une application iPhone ayant pour but de faire sa liste de courses en ligne.          

EnglishFrançais