A l’occasion de la Coupe du Monde de football, le journal L’Equipe, via l’agence DDB Paris, a réalisé une pétition nationale pour rendre le 15 juillet férié si les Bleus sont en finales. Chaleureusement accueillis par la Ministre des Sports, Najat Vallaud Belkacem, les équipes créative et commerciale, lui ont symboliquement rendu hier la pétition.

Les coulisses de l’opération : Interview de Mathieu Roux, Directeur Commercial chez DDB Paris

  • Lors de l’élaboration de cette campagne, d’où est venue l’idée de faire une pétition ? Cela était-il dans le prolongement de la stratégie de l’Équipe, qui cherche à réunir tous les passionnés de sports ?

« Il y a deux choses qui nous ont poussées lors de la création de la campagne. On cherchait un moyen de soutenir l’Équipe de France de football. De montrer que leur pays est derrière eux. Le journal L’Équipe a un rôle institutionnel dans le paysage français, il incarne le sport. Il devait montrer qu’il est derrière les bleus. Il a cherché plusieurs moyens de mettre cela en avant.

De notre côté, nous voulions aussi montrer notre soutien à toute l’équipe qui est maintenant au Brésil. On voulait créer quelque chose d’amusant, qui puisse fédérer de manière originale autour de notre passion pour le sport.

C’est très en ligne avec la stratégie de marque du journal L’Équipe de mettre le sport dans la rue, de le rendre plus accessible. Ce qui était intéressant dans notre recherche, c’était comment utiliser les supports médias comme l’abri bus, les journaux ou internet. »

  • Le choix et la mise en place des médias – essentiellement les abribus – vous est-elle paru comme une évidence ou comme une innovation ?

« C’était une complète innovation. Lorsque nous avons imaginé la pétition, il était clair qu’il fallait se différencier. Les personnes se lassent très vite sur ce type d’opération. Il faut donc les mobiliser rapidement avec un concept unique et amusant.

Nous avons travaillé en partenariat avec JC Decaux qui a développé un concept unique pour l’opération. Leur service évènementiel a été très réactif et a très bien joué le jeu. Ils nous ont proposé des supports solides à positionner sur les vitrines des abris-bus afin que les personnes signent facilement. Cela a très bien marché car les affiches ont pu être remplacées très régulièrement : positionnées le matin à 7h et remplacées dès qu’elles étaient remplies. »

  • Vous avez rendu les pétitions à la Ministre des Sports, quel a été l’accueil ? L’idée a-t-elle était la bienvenue ?

« Madame Vallaud-Belkacem a été super. Lorsque nous avons contacté son cabinet en début de semaine pour expliquer l’opération, ils nous ont dit être au courant. Ils suivaient donc déjà l’opération.

Mais le simple fait d’avoir été reçu par la Ministre des Sports montre que la campagne a atteint ses objectifs : faire entendre notre soutien à toute l’Équipe de France. Madame la Ministre a vraiment joué le jeu, elle a compris, été amusée par notre concept et a partagé notre engouement. Elle a même eu cette phrase : «  J’espère que l’on aura à se poser la question du jour férié ! » Je pense qu’il n’y a pas besoin d’en dire plus pour montrer tout le soutien collecté pour les Bleus. »

  • Quels sont les résultats de cette opération ? En êtes-vous dans l’ensemble satisfait ?

« Nous sommes vraiment contents des retombées de l’opération. Nous avons reçu plus de 10 000 signatures en tous, dont plus de 4 000, rien que sur les panneaux des abris-bus. Et nous continuons à obtenir des retours très intéressants. Les gens continuent à nous envoyer leurs signatures, leurs encouragements. Dans la quasi-totalité des cas, les personnes comprennent la blague et saluent l’initiative.

Malgré ce que l’on a connu ces dernières années, il y a un véritable renouveau autour de l’Équipe de France. Depuis des semaines on constate que le soutien est de plus en plus présent. Ça montre réellement l’engouement que l’on peut avoir pour l’évènement. »

  • Espérez-vous réellement un jour férié, ou simplement booster la notoriété de votre client ?

« L’objectif de la campagne n’était évidemment pas d’obtenir un jour férié, mais réellement de faire une opération amusante qui montre notre soutien pour les Bleus. Notre client n’a pas besoin de remonter sa notoriété. Il veut juste afficher ses valeurs pour la Coupe de Monde et supporter l’Équipe de France dans tous ses matchs. »


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Affichez votre pub ici

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

EnglishFrançais