A l’initiative du Général De Gaulle, les spots TV ont vu le jour le 1er octobre 1968, il y a donc 50 ans tout pile ! Diffusés sur la première chaîne, 5 spots, dont la marque Boursin, ont marqué la naissance de la publicité sur petit écran et l’évolution de tout un secteur !

Ces 2 premières minutes de publicité, diffusées à 19h55 ce 1er octobre, ont mis le feu aux poudres dans les débats publics de l’époque. Sur les bancs du Sénat comme chez les ménagères… personne ne veut voir de publicité à l’écran ! Mais Charles De Gaulle en décidera autrement…
Convaincus de pouvoir relancer l’économie française par la publicité, De Gaulle et son Premier Ministre, Georges Pompidou, ont invité le 1er octobre 1968, la publicité chez les français   !

Spot TV – Octobre 1968

Derrière ces nouveaux spots TV , la Régie Française de Publicité voit alors le jour et devient l’organe de contrôle mais aussi de commercialisation d’espaces publicitaires.

“Les deux minutes les plus importantes de la journée”

Pour créer et développer la pub télé, le Général De Gaulle avait tout prévu en sollicitant l’un des publicitaires les plus prometteurs de sa génération : Marcel Bleustein. Fondateur du haut de ses 20 ans de l’agence Publicis, le jeune prodige avait déjà la réputation d’un grand. Créateur de la publicité radio, il usait de malice pour valoriser les messages : “Je l’utilisai (ndlr : Charles Trenet) pour la composition de petites chansons publicitaires qui devaient remplacer certains communiqués parlés trop monotones ou indigestes. Quelle fraîcheur il mettait dans ces quatrains sans prétention ! Bien qu’il n’eût aucune notion de solfège, ni de piano, il se fiait uniquement à son oreille pour improviser. Je lui donnais 500 francs par cachet. Ses petites rengaines étaient si réussies qu’elles permettaient aux auditeurs récalcitrants d’avaler – si je puis dire – les pilules publicitaires et qu’elles se gravaient agréablement dans leur mémoire.”

C’est pour son talent que De Gaulle voyait en Bleustein, le créateur d’une toute nouvelle publicité !

Marcel Bleustein, fondateur de Publicis©

A l’époque, Jean-Jacques Servan Shreiber, Directeur Général de la Régie de Publicité et très peu convaincu par l’arrivée de la publicité à la télévision, déclara que la première diffusion de ces 5 spots étaient “les deux minutes les plus importantes de la journée”…

Aujourd’hui, les publicités n’en finissent plus d’étonner et de surprendre et plus seulement à la télévision… Depuis 50 ans, la création publicitaire se développe grâce aux nouvelles technologies et la mutation des médias.

D’après vous, quel sera alors le prochain terrain de jeu de la publicité ?

 

About Author

Leave A Reply