Séphora et son agence BETC lancent une campagne de communication surprenante révélant une mise en abyme de la beauté.

Séphora nous présente la beauté lors d’une nouvelle campagne haute en couleur

La mise en abyme est un procédé consistant à représenter une œuvre dans une œuvre. C’est le choix que Sephora a pris pour cette nouvelle campagne. Afin de transmettre les sensations d’un magasin Sephora au public, les visuels nous confrontent à un regard intense et coloré. L’expérience que vivent les femmes lorsqu’elles entrent dans un magasin Sephora est selon l’annonceur « si particulière, si difficile à décrire que BETC a choisi d’inventer un nouveau langage visuel et verbal, en rupture dans l’univers très codé de la beauté. »

Le secteur de la beauté, dont fait partie Sephora, a ses codes qui lui sont propres. Ici, Sephora et son agence BETC s’essaient dans un tout nouveau style autour d’une campagne d’affichage déroutante.

Cette campagne représente purement la beauté. Sephora réussit à nous accrocher, nous déstabiliser pour nous captiver.

Cette nouvelle campagne Sephora s’articule autour de six visuels étonnants. BETC invente un nouveau langage : SUBLIMITUDE, GLAMOURISME, BOMBASSITUDE, ATTRACTIONISME, RAYONECSENCE, FASCINANCE.

 

La duplication se focalise sur des regards intenses qui donnent le vertige.

Une expérience presque vivante malgré nous.

 

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

WWF – La réparation impossible

WWF continue de concocter des campagnes soignées et lourdes de sens. “ Extinction can’t be fixed ” signée BBDO Spain s’inscrit dans cette longue lignée.

Le bad buzz de RENAULT en Belgique

La concurrence est rude dans l’automobile si bien que la filiale belgo-luxembourgeoise de Renault a décidé de frapper un grand coup en interpellant les femmes

EnglishFrançais