La riche femme d’affaires méconnaissait son investissement au sein de BETCLIC.

 

 

 

 

 

 

 

Mme Bettencourt a déclaré à son juge des tutelles ignorer un quelconque actionnariat au sein de la société de Stéphane COURBIT.

 

Un investissement de 20% du capital au sein de Lov Group Invest aurait donc été réalisé au nom de Liliane Bettencourt à son insu.

 

Rappelons que la demande de mise sous tutelle avait été réalisée par sa fille courant juin dernier

 

Liliane Bettencourt a certifié au juge :

 

1/ Ne pas être au courant de cet investissement

2/ N’avoir jamais rencontré Mr COURBIT

 

Celui-ci quant à lui maintenant le fait que la riche femme d’affaires était pourtant totalement au courant de ce placement.

 

La fille de Mme Bettencourt a sollicité la révocation du mandat de protection de Me Pascal Wilhelm, Avocat de sa mère, à qui elle fait grief d’être également l’un des conseils de BETCLIC (site de paris en ligne de Mr COURBIT).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Affichez votre pub ici

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

EnglishFrançais