Instagram tente de concurrencer TikTok avec Reels

A partir du 24 juin, se déploie la fonctionnalité Reels sur Instagram en France. Ce nouveau format permet de tourner de courtes vidéos créatives, en y intégrant de la musique, du texte ou encore des effets. L’idée vous rappel quelque chose ? Normal, Reels vous donne la possibilité de faire du TikTok sur Instagram !

Un savant mélange entre TikTok, YouTube…et Instagram !

Un format court (15 s.), une vaste bibliothèque musicale, des effets spéciaux et de la réalité augmentée, on se croirait sur TikTok. Mais ne vous y trompez pas, les filtres sont les mêmes que ceux disponibles pour les stories Instagram et le but est que ces vidéos apparaissent dans les fils d’actualités.

Un fonctionnement proche de YouTube est également mis en place. Les vidéos des comptes publiques se retrouvent dans un nouvel onglet « Explorer », pour que toute la communauté Instagram puisse les voir, et les meilleures sont mises « A la une » selon le même principe que les tendances YouTube.

Les utilisateurs retrouvent donc des choses qu’ils connaissent, facilitant ainsi leur prise en main. L’avantage pour eux est que les annonceurs ne sont pas encore présents sur ce format, Instagram voulant d’abord que les usagers apprennent à maîtriser la fonctionnalité.

Instagram comme le réseau tout-en-un ?

Est-ce que TikTok pourrait disparaître ? Aujourd’hui, c’est l’application la plus téléchargée, il paraît donc impensable que ses utilisateurs l’oublient aussi rapidement.

Cependant, c’est la loi d’Internet : ce qui est à la mode un jour est ringard le lendemain. Tout va très vite. Si on ajoute que la plupart des usagers TikTok sont aussi des usagers d’Instagram, la migration devrait se faire facilement, surtout s’ils y retrouvent toutes les fonctionnalités qu’ils adoraient sur TikTok.

De plus, il ne faut pas oublier que Instagram a déjà évincé un concurrent par le passé. En effet, l’application de Twitter, Vine, est l’une des premières à avoir proposé le format des vidéos courtes. Mais elle a été délaissée lorsque Instagram s’est mis à proposer des stories, entraînant la fermeture de l’application.

Vers une homogénéisation des réseaux sociaux ?

Lorsque Snapchat a pris de l’ampleur, Facebook a lancé les stories sur sa plateforme. Snapchat, lui, alors qu’il était centré sur les photos et les vidéos, c’est élargie avec une messagerie. YouTube s’est également tourné vers les stories et a accentué son aspect communauté en intégrant des posts dans les fils d’actualités, avant réservés aux vidéos. Bref, toutes les applications récupèrent les fonctionnalités des autres.

De même, LinkedIn, qui jusqu’ici resté à l’écart par son côté professionnel, vient lui aussi de lancer les stories. Elles devraient notamment permettre la transparence des entreprises en montrant leurs coulisses mais aussi de partager des prises de parole ou de faire des lancements produits.

Nous pourrions donc croire que tous les réseaux sociaux vont finir par se ressembler. Pourtant, mise à part des fonctionnalités inaliénables, chacun à sa particularité. Car si Instagram se déploie de plus en plus en marchant sur les terrains des autres, le site reste tourné vers l’égocentrisme : le but est de se mettre en avant, ainsi la messagerie est peu utilisée par exemple. Sur l’aspect familial, il ne peut donc pas concurrencer Facebook.

Chaque application a donc un concept original sur lequel elle doit jouer pour se démarquer.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

fr Français
X