L’IGFM (Internationale Gesellschaft für Menchenrechte) est la branche allemande de La Société internationale pour les droits de l’homme. Afin de sensibiliser aux conditions de travail dans les usines de textiles, l’association a publié des prints assez choquant.

S’habiller de manière responsable

Les quatre prints réalisés par le photographe Tom Grammerstorf présentent des hommes, des femmes et des enfants meurtris, démembrés ou tués. Chaque affiche porte le nom de la victime : Bethina, Koniko, Naledi et Nina.

Personnifier ces prints et leurs sujets étend l’aspect émotionnel recherché chez le lecteur. Chaque corps est accompagné par ce qui ressemble à une étiquette de magasin, demandant aux accro(e)s du shopping de regarder de plus près ce qu’ils/elles achètent.

Le message de l’association est «  Les conditions de travail dans l’industrie du textile délocalisée (entendu, dans les pays de main d’œuvre pas chère, ndl), tue et blesse gravement des milliers de personnes chaque jour. Habillez-vous de manière responsable. »

Une campagne forte qui cherche à sensibiliser les consommateurs sur l’origine des produits qu’ils achètent, mais cette fois, dans l’industrie du textile.

bethina_1_5_aotw

koniko_1_7_aotw

naledi_1_5_aotw

nina_1_4_aotw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

EnglishFrançais