HAVAS S&E se lance sur Fortnite pour que l’Enfant Bleu fasse Top 1 contre la maltraitance

L’idée émerge pendant le confinement. L’Enfant Bleu, une association luttant contre la maltraitance à l’égard des enfants, voit le taux de passage à l’acte augmenter (+89 %) et décide de réagir.

Un processus inédit

Avec l’aide de HAVAS SPORTS & ENTERTAINMENT, l’association a l’idée de créer un personnage sur Fortnite appelé « EnfantBleu ». Il permet aux enfants victimes de violences de se confier et d’alerter sur leur situation en toute discrétion, leurs agresseurs ne se doutant pas qu’un jeu en ligne puisse devenir une plateforme d’aide.

Tous les joueurs ont donc reçu une notification leur permettant d’ajouter l’EnfantBleu dans leurs amis. Résultats ? 1200 ajouts en 1 mois dont 30 % ayant débouché sur une confession ou un appel à l’aide.

En se tournant vers un jeu en ligne très populaire chez les plus jeunes, l’association a donc réussi à atteindre son cœur de cible. Cela montre l’intérêt, pour les associations aussi, d’avoir recours à une agence de communication afin de toucher au mieux le public recherché.

L’ère de la publicité ciblée

Un tel procédé, et surtout une telle discrétion, n’est possible que par une bonne gestion des médias. En effet, ici, démarcher la presse nationale c’est prendre le risque d’informer les agresseurs. Alors comment toucher les enfants tout en s’assurant que les adultes n’en sachent rien ?

HAVAS SPORTS & ENTERTAINMENT se tourne vers les nouveaux médias. La campagne publicitaire s’est faite en partenariat avec des équipes d’e-sport, comme PRISM et MCES, mais aussi avec des influenceurs lifestyles.

Twitch et Instagram apparaissent alors comme les meilleurs moyens de s’adresser à une communauté précise. Ils permettent même une opacité puisque les différentes communautés sont peu, voire pas du tout, en contact les unes avec les autres. C’est pourquoi il était important d’aussi faire appel à des influenceurs lifestyles afin de toucher les non-gameurs. Le jeu étant gratuit, ceux-ci pouvait s’y connecter uniquement pour parler à l’Enfant Bleu.

Les jeux vidéo : le nouveau terrain de jeu des communicants ?

Cette opération prouve tout d’abord que les jeux en ligne sont un bon moyen de cibler une large partie de la population. En effet, 96 % des enfants de 10 à 17 ans jouent au moins une fois par an à un jeu vidéo.

L’Enfant Bleu a d’ailleurs l’intention de renouveler ce type d’événement. A la rentrée, l’association doit réunir des professionnels de la protection de l’enfance et du jeu vidéo afin de multiplier ce genre d’action ou de les rendre permanentes. « Ce que nous avons fait sur Fornite, nous pouvons le faire avec tous les autres jeux » déclare le président de HAVAS SPORTS & ENTERTAINMENT.

Nul doute que de telles perspectives ne vont pas échapper aux marques. Déjà Fortnite est connu pour ses partenariats, notamment celui avec le rappeur Travis Scott qui y a fait un concert virtuel. Mais d’autres jeux, comme Animal Crossing, ont aussi fait des collaborations. Une tendance qui devrait s’accentuer dans les prochaines années.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

fr Français
X