Le 25 novembre 2014, à l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la Fédération Nationale de la Solidarité des Femmes sensibilise le public.

« Se cacher n’est pas toujours un jeu »

La formule est simple mais très efficace. La FNSF désire montrer que toutes violences conjugales est intolérable mais veux également pointer du doigt l’impact d’une telle violence sur l’enfant qui est spectateur mais aussi victime. Une musique au piano, un enfant qui se cache, des parents qui se fâchent, et une signature qui fait réfléchir : « Se cacher n’est pas toujours un jeu ».

En cette journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, L’agence Wanda réalise pour la Fédération Nationale Solidarité des Femmes un film de sensibilisation. Diffusé à la télévision et sur internet, Truman & Cooper frappe fort en initiant un enfant dans la vidéo. En effet, nous assistons à une partie de Cache-Cache de l’enfant qui après s’être caché derrière un rideau, se voit confronté aux coups portés par son père sur sa mère. L’utilisation de l’enfant n’est pas sans raison, puisque le but est de sensibiliser les femmes battues qui se taisent au sujet des sévices subit pensant protéger leur enfant. Or, « se cacher n’est pas toujours un jeu », une phrase à double sens, ayant pour cible autant la femme, que l’enfant. Les femmes battues détruisent leur vie à se taire et celle de leur enfant qui assiste impuissant à un excès de violence quotidien, pouvant causer des troubles comportementaux par la suite. Le dispositif est relayé sur les réseaux sociaux et un hashtag lui est dédié #Violencesfaitesauxfemmes, qui invite le grand public à donner de la voix.

Voici la vidéo, cette dernière pouvant heurter la sensibilité de certaines personnes :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

BGH s’occupe des « Summer haters »

Pour promouvoir son climatiseur, la célèbre marque d’Amérique Latine BGH fait appel à son agence Del Campo Saatchi & Saatchi pour réaliser un spot vidéo

Les bébés Vodafone

Après Evian, c’est l’opérateur britannique qui utilise des bébés adultes dans ces publicités.

EnglishFrançais