Snapchat montre le bout de son nez sur le marché du live streaming et est fin prêt à bousculer Periscope et Facebook Live. le réseaux social en plein essor a décroché un contrat avec la NBC, le diffuseur officiel des JO de Rio aux États-Unis.

Une chaîne Rio 2016 sur Snapchat

snapchat rio 2016

Grâce à l’accord conclu avec la NBC, Snapchat entend bien asseoir sa légitimité en matière de Live streaming. Elle proposera notamment une chaîne dédiée à l’événement planétaire qui permettra à tout les petits curieux de se faufiler dans les coulisses des plus grands athlètes pour suivre ses sportifs préférés, et vivre avec eux la préparation, le stress et peut-être même la gloire. cette stratégie vise à faire des Jeux Olympiques une nouvelle expérience pour le consommateur. Ce-dernier devient alors multi-écran et complète le contenu télévisuel avec le contenu internet.

On sait d’ores et déjà que les jeunes sont une cible de choix sur les réseaux sociaux et l’est encore plus sur Snapchat dont 71% des utilisateurs ont moins de 25 ans. C’est aussi une raison pour lesquels Snapchat a décidé de donner l’exclu du contenu de la Story Rio 2016 à Buzzfeed qui est la marque qui, visiblement, attire le plus de monde sur le réseaux au fantôme. Matteo Henrick, responsable développement chez Buzzfeeed, a par ailleurs expliqué :   » les jeunes ne sont pas toujours collé à leur téléviseurs alors qu’ils consultent Snapchat plusieurs fois par jour ! « . Une preuve concrète du potentiel du réseau pour les JO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

.
Affichez votre pub ici

Autres articles

Recevez les mises à jour

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Autres articles

Décès de Steve Jobs

Au lendemain de la présentation de l’iPhone 4S, Appel annonce la mort de son fondateur, Steeve Jobs qui nous a quitté à l’âge de 56

Badoit – La rue de la gastronomie

Badoit a une nouvelle fois surpris les parisiens. Après les passagers du RER C l’année dernière, ce sont les automobilistes embouteillés rue Rivoli qui ont

EnglishFrançais