Unsung Heroes, un projet photographique avec 50 portraits et témoignages de femmes de 4 continents, signé par l’artiste Denis Rouvre, sera présenté par Médecins du Monde, à l’automne 2019. L’objectif étant de mettre en avant les droits des femmes face aux violences morales, physiques et/ou institutionnelles qu’elles subissent.

Face aux violences politiques et sociétales d’aujourd’hui, comment les femmes vont-elles s’engager ?

Du 4 au 8 mars, en amont de la journée internationale des droits des femmes, Médecins du Monde dévoilera chaque jour un portrait de femmes de ce projet via un dispositif d’affichage sauvage ainsi qu’un dispositif digital. Parmi ces portraits, nous avons choisi de dévoiler celui de cette militante contre la violence sexuelle comme arme de guerre, d’une réfugiée syrienne, d’une sage-femme née au ghetto de Nadezhda, une survivante en Colombie et une recycleuse de déchets.

Par le biais de cette exposition, l’association souhaite rendre hommage à ces femmes violentées et courageuses.

Un projet qui veut bien se faire voir !

Il s’agit d’un projet de grande envergure. En effet, Médecins du Monde diffusera les portraits à l’international et en France, en misant sur deux grandes villes : Paris et Bordeaux.

« Le droit des femmes à disposer de leur corps, à décider de leur sexualité, de leur santé et de leur vie partout dans le monde est un levier de progrès vers l’égalité de genre, un sujet qui est au centre des combats de Médecins du Monde » explique l’association.

Pour donner plus d’importance à l’évènement, Médecins du Monde participera à une table ronde à Bordeaux dans le cadre de l’ouverture de la semaine des droits des femmes et organisera également une table ronde à Genève pour donner la parole aux femmes qui font face aux violences dans les conflits, sur les parcours migratoires et dans les crises humanitaires. La lutte et la défense des droits des femmes n’est pas finie !

About Author

Leave A Reply