Il y a parfois des liens de cause à effet qu’on ne soupçonne pas. Heureusement, Sarenza est là pour nous donner des explications (et des solutions) sur les petits tracas du quotidien ! Et même les plus insoupçonnables. Avec sa nouvelle campagne digitale, la plateforme en ligne de vente de chaussures fait appel à nos amis à 4 pattes et les élève au rang d’influenceurs mode, dont l’image dépend de nos achats ! Une idée audacieuse et décalée…mais un peu trop prise à rebrousse-poils !

Une idée de campagne originale…

Pour promouvoir sa nouvelle collection de bottines, Sarenza mise sur une campagne digitale simple et efficace. Deux vidéos de 15 et 20 secondes, diffusées sur le Web et les réseaux sociaux serviront de vitrine à cette idée un peu loufoque, imaginée par l’agence Serviceplan.

Parce que la star de la campagne, ce n’est pas vous Madame ! Mais votre chien… qui aurait semble-t-il plus de goût que vous, d’ailleurs. La marque attire en effet l’attention de ses clientes en les interpelant en tout début de spot sur un sujet qui n’a apparemment rien à voir avec la chaussure. Grâce à une accroche sous forme d’interrogative (une variante du bon vieux « Saviez-vous ? » qui a fait ses preuves), la marque de vente en ligne met au contraire en scène votre chien (oui l’amour de votre vie bien sûr) et son comportement parfois dédaigneux dans la rue. Celui-ci tire trop fort ou saute sur les passants lorsque vous le sortez ? C’est sans aucun doute un problème d’atteinte grave à son image provoquée par votre choix de chaussures ! L’idée étant bien entendu de le rendre fier de marcher à vos côtés en chaussant les bottines de la nouvelle collection de Sarenza.

… Mais qui manque de chien !

Tous les ingrédients d’une campagne sont ici réunis. Une cible claire, un spot court, un message fort et unique, une musique entrainante, des jeux de mots, une réalisation au poil et surtout… la starification de kiki, qui nous émeut forcément. En faisant appel à nos sentiments et surtout en misant sur l’humour et le ton décalé, Sarenza attire forcément notre attention de façon positive, et du coup, le pari semble gagné. Et pourtant, force est de constater que l’idée, pourtant surprenante et novatrice, tombe à plat. Il semble effectivement que la collaboration entre la plateforme de vente en ligne et son agence n’ait pas exploité le sujet jusqu’au bout. Le sourire est là mais le sentiment de frustration aussi. Bref, on reste sur notre chien…euh sur notre faim. C’est dommage.

 

Autres termes recherchés :

About Author

Leave A Reply