Cet article a été lu 182 fois

Le 29 août dernier, la marque Yves Saint Laurent Beauté lançait Y – à prononcer  » why  » -, son nouveau parfum masculin à destination des millenials.

Y car  » Everything starts with a why « 

À travers une campagne signée BETC Luxe et BETC Pop, ce nouveau lancement était avant tout un hommage évident au créateur Yves Saint Laurent, mais surtout à la génération Y. Une génération qui vit une immense liberté pour laquelle elle se sent responsable d’en faire quelque chose. Également, une génération spontanée et audacieuse pour qui le  » Why  » est loin d’être une remise en question, mais plutôt le point de départ d’une manière de faire pour avancer et créer.

Et c’est à cela que la campagne rend hommage. Elle met en scène des jeunes créateurs montrant leur processus créatif; qui partant de l’inspiration passe par la collaboration et le travail acharné pour arriver au succès et l’accomplissement de soi.  » Y est l’essence de ceux qui font et méritent leur succès.  »

Une campagne aux multiples facettes

Pour incarner cet état d’esprit, la campagne met en scène trois ambassadeurs issus de domaines et d’horizons différents.

Loyle Carner, 22 ans est un rappeur originaire du sud de Londres. Il commence à écrire ses textes dès l’adolescence, puisant dans différentes influences issues du rap east-coast, jazz-pop-soul ou encore gospel.

Y x Loyle Carner © Matt Lambert

Y x Loyle Carner © Matt Lambert

Alexandre Robicquet, 25 ans, est chercheur en Intelligence Artificielle. Il publie sa première thèse à l’âge de 21 ans et obtient une bourse à l’Université de Standford aux États-Unis. Avec plusieurs publications internationales à son actif, il crée sa première start-up, dédiée à la recherche dans le domaine de la santé : Crossing Minds.

Y x Alexandre Robicquet © Matt Lambert

Y x Alexandre Robicquet © Matt Lambert

Enfin, David Alexander Flynn est un artiste – sculpteur. A l’âge de 16 ans, il commence à exprimer son art au travers de graffitis dans les rues de New-York, qu’il qualifie lui-même de « rite de passage ».

Y x David Alexander Flynn © Matt Lambert

Y x David Alexander Flynn © Matt Lambert

Immortalisés par le photographe Matt Lambert, ces trois égéries donnent ainsi corps au message porté par Y.

La réalisation de la campagne est confiée à Manu Cossu, réalisateur français représenté par la maison de production Iconoclast. « Nous recherchions un traité moderne, tout en conservant une vraie authenticité pour capter le plus sincèrement possible l’intimité de nos trois égéries. Manu Cossu s’est imposé comme une évidence. Nous avions adoré son travail pour les clips d’Asap Rocky, Gesaffelstein ou encore Drake. Son esthétique, sa capacité à produire des images fortes et puissantes, très graphiques, nous a immédiatement séduit », raconte Guillaume Rebbot, directeur de création chez BETC.

Naturellement, la musique choisie pour le film est l’une des œuvres de Loyle Carner. Au-delà du clin d’œil, « Isle of Arran » est un morceau qui renforce l’intensité, l’émotion et la contemporanéité du film.

 

Autres termes recherchés :

About Author

Leave A Reply