Cet article a été lu 454 fois

Lorsqu’il s’agit de parler d’environnement les agences savent désormais toutes qu’il faut se plier à une contrainte essentiel : la déculpabilisation.Voilà une campagne signé Ici Barbès qui s’inscrit exactement dans cette optique.

 » Pouvoir morde dans une pomme sans réfléchir « 

FNE 2FNE 3FNE 4

Quand il est question d’environnement la plupart des individus reconnaissent secrètement leurs tords. Ils savent qu’ensemble toutes les mauvaises actions qu’ils ont pu faire dans leur passé a contribué à dégrader l’écosystème dans lequel nous tentons de prospérer. Bien qu’au fond nous nous savons responsables, il est tout de même agaçant que certains organismes le répètent sans arrêt, pointant de doigts nos habitudes de vie. Si autrefois le sentiment de culpabilité a eu un réel impact pour permettre à l’homme de se rendre compte qu’il était bien à l’origine de ces catastrophes climatiques et environnementales. Aujourd’hui la mayonnaise ne prend plus ! Il sait qu’il est coupable mais ne veut plus être considéré comme tel. C’est pourquoi certaines problématiques ont été soulevées afin de répondre à cette nouvelle contrainte pour les publicitaires dont notamment celle-ci : Dès lors que l’homme ne veut plus être considéré responsable des problèmes liés à l’écologie comment le sensibiliser de manière efficace ?

FNE 5FNE 6FNE 8

Ici Barbès et France Nature Environnement ont su actionner un autre levier pour que chacun se sente concerné par la cause. En partant du constat que la population est tout de même attachée à la nature, à sa beauté, à sa rareté mais surtout à ce qu’elle nous procure. France Nature Environnement a décidé de nous faire une petite piqûre de rappel de ce qui est appréciable dans un monde sain et qui pourrait disparaître si la situation continue d’empirer. La campagne se veut quelque part épicurienne mettant à l’honneur les petits plaisirs de la vie. Des plaisirs que nous avons toujours considéré comme acquis alors que nous les regardons avec nostalgie s’envoler peu à peu.

Une campagne pleine de bon sens qui se décline en 9 prints reprenant le même principe : une photographie magnifiant la nature avec une accroche fidèle au visuel qui résume un petit plaisir de la vie qui aujourd’hui est en perdition. C’est bien évidemment l’association de ces deux éléments qui donne tant d’impact à cette campagne. Enfin on peut lire en bas de l’affiche le slogan de FNE qui nous invite à  » Vivre dans un monde vivable « . Un joli projet humaniste !

FNE 9FNE 10

About Author

2 commentaires

  1. Encore des humanistes idéalistes qui veulent nous faire revenir à l’âge de pierre.
    OUI l’homme pollue ! Ces association devraient essayer d’apporter de vrai solution au lieu d’être dans l’idéologie constante !
    La personne qui a inventé les pesticides a apporté une solution d’amélioration de production lui, le moteur à combustion nous permet de nous déplacer rapidement sur tout le globe…

    Utilisez donc l’argent que l’on vous donne pour soutenir de vrai initiatives, qui permettront de réduire ces effets, plutôt que de faire culpabiliser les gens !

    • Molo molo STAN ! On te sens un brun énervé là non ?? Le but de cette campagne est justement de sensibiliser les gens via un autre moyen (que la culpabilisation..)
      Il faut sensibiliser les gens car faut voir encore aujourd’hui en 2016 ce que certains sont capables de faire !! Après il est vrai que la pollution à l’échelle industrielle est dû aux différents besoins nécessaires à l’humain, mais la lois de l’offre et la demande fera que plus de gens y seront sensibles, plus les grands groupes feront en sorte de se comporter autrement.

      Je comprends ton agacement, on a l’impression de vivre un dictat d’assos. Mais élargit ta vision et vois de façon plus globale. Pas le message direct, mais sa finalité à long terme.

      En terme de communication, personnellement je trouve cela positif.

Leave A Reply