Cet article a été lu 339 fois

Open Cellular c’est un petit boîtier capable de partager du wi-fi en 2G jusqu’à 10 km. Mais attendez qui aurait bien intérêt à faire ça ?

Facebook veut connecter la planète entière !

opencellular_facebook

Mark Zuckerberg l’a bien compris, pour avoir plus d’utilisateurs sur Facebook il faut nécessairement que plus de gens puissent avoir accès à internet. Facebook a un projet : faire entrer un maximum de personne possible dans la Big Data. Ce qui représente un enjeu financier et marketing colossal pour le réseau social le plus célèbre du monde. Plus d’utilisateurs de Facebook ça veut entre dire plus de personnes directement touchées par la publicité, et, par conséquent des revenus publicitaires qui s’envolent.

En fait c’est sur un constat simple que s’est basé l’entreprise américaine : 4 milliards d’individus n’ont actuellement pas accès à internet de leur domicile et près de 10 % de la population mondiale n’est pas couverte par le réseau mobile. Facebook devient ainsi le grand sauveur de ces populations cyber-isolées grâce à un miraculeux petit boîtier. Mais comment fonctionne-t-il au juste ?

Open Cellular est en fait telle une plateforme intégrant plusieurs réseaux sans-fil tout à fait traditionnels dont la 2G, le LTE et bien entendu le Wi-fi et est prévu pour pouvoir supporter les équipements futurs en matière de réseau afin de ne pas devenir obsolète trop rapidement. Comme vous l’avez compris il s’agit là d’un projet à long terme donc, et le hardware est conçu sur la même optique : il devrait pouvoir résister à de forte intempéries et aux aléas climatiques et du temps. Facebook a par ailleurs ouvert le software en open source afin que n’importe qui puisse y apporter des améliorations !

Ce n’est pas la première fois que Facebook tente d’apporter internet là où il n’est pas. On dénombre d’ailleurs déjà deux projet qui vise le même but : le projet Terragraph et surtout le projet Aquila consistant en un drone à énergie solaire distribuant du réseaux dans des régions très reculées. Mais avec Open Cellular Facebook joue vraiment une carte majeure sur le plan de la couverture réseaux mondial.

 

About Author

Leave A Reply