Cet article a été lu 267 fois

La stratégie de marque auvergnate s’offre un nouveau nom. Fini le « Nouveau Monde ». Place à « la Marque Auvergne », conçue comme un moyen de perpétuer l’identité territoriale.

Un contexte de compétition territoriale accrue

Le lancement de « la Marque Auvergne » est l’occasion pour ce territoire de consolider le processus enclenché par « Auvergne Nouveau Monde ». Créée en avril 2011, l’association « Auvergne Nouveau Monde » était une initiative du Conseil régional d’Auvergne. Elle rassemblait à la fois des acteurs publics et privés, des entreprises et des associations. Elle visait alors à mobiliser les acteurs du territoire afin d’agir collectivement pour le développement et l’attractivité.

La fusion des régions et la création de l’Auvergne-Rhône-Alpes ont redistribué les cartes. Il s’agit désormais de soutenir l’identité auvergnate au sein d’une grande région. Alors que les marques territoriales se multiplient en France, le risque de confusion entre les différentes marques semble de plus en plus important.

©Vincent Gollain

©Vincent Gollain

La région Auvergne-Rhône-Alpes abrite en effet plusieurs marques territoriales dont « OnlyLyon ». Dotée d’un budget conséquent, « OnlyLyon » affiche comme objectif le rayonnement de Lyon à l’international. La fusion des régions nécessitait alors l’adaptation de la marque territoriale auvergnate à ce nouveau contexte. Cette refonte du marketing territorial auvergnat permet de gagner en lisibilité tout en l’inscrivant dans l’ensemble Auvergne-Rhône-Alpes.

L’objectif de « la Marque Auvergne » : attirer et rayonner

Début juillet, le Conseil régional et les acteurs auvergnats ont donc lancé un nouveau logo. Sous l’égide d’une nouvelle équipe, la marque affiche ses nouvelles aspirations. L’objectif est de profiter du dynamisme de la région pour poursuivre les opérations de valorisation du territoire et coordonner les actions d’attractivité. Pour l’entrepreneur Philippe Laurent, président de l’association, « La Marque Auvergne » constitue le moyen de « mettre en avant tous les atouts pour que l’Auvergne prenne toute sa place dans la compétition que se livrent les territoires en France, en Europe et dans le monde ». Une ambition partagée par les entreprises auvergnates telles que Michelin, Volvic, l’ASM Clermont Auvergne et de nombreuses PME. L’appui au monde économique, notamment aux filières d’excellence et de développement, constitue d’ailleurs un des axes privilégiés du marketing territorial auvergnat.

Aux côtés des entreprises, des Auvergnats bien connus sont aussi prêts à représenter leur région. C’est notamment le cas du champion olympique Renaud Lavillenie et de Philippe Morand, rédacteur en chef de TF1. Dotée d’un budget de 500 000 euros, l’association veut également développer sa communauté d’ambassadeurs et l’association des journalistes auvergnats à Paris grâce aux réseaux sociaux. Un projet ambitieux pour accroître l’attractivité et renforcer la fierté des Auvergnats.

http://www.auvergne.org/

About Author

Leave A Reply