Cet article a été lu 231 fois

A l’occasion du Peace and love festival Greenpeace vient nous présenter une vidéo pleine d’espoir.

Sensibiliser sans culpabiliser

greenpace

 

A l’heure où la technologie de la réalité virtuelle est en pleine expansion, on observe que les marques cherchent de plus en plus à se l’approprier. Elle offre une véritable expérience immersive, une manière d’attirer l’attention qui devient de plus en plus divertissante. À l’heure où nous sommes aujourd’hui il est plus qu’impératif de savoir créer de tels contenus pour rester non seulement actuel mais toujours proche de ses consommateurs.

Placer le consommateur au centre de l’univers de marque voilà déjà un point essentiel que soulève la RV et ce n’est que le premier. Les marques ont désormais la possibilité d’immerger le consommateur dans une expérience positive et persuasive créée de toute pièce afin de faire passer un message et des émotions bien précises. Elle a aussi la grande chance d’être une technologie neuve qui suscite encore une grande attention et une certaine curiosité.

A l’occasion du Peace and Love Festival qui se déroule du 7 au 9 juillet en Suède, Greenpeace est venu montrer le bout de son nez pour nous présenter son nouveau spot #ProtectWhatYouLove. Une vidéo 360° de 3 »30 éblouissant de blancheur au cœur de l’Arctique. La simplicité fait ici état de mot d’ordre où l’on peut observer des paysages désert dénué de présence humaine. Greenpeace a voulu mettre l’accent sur la beauté de la nature à l’état sauvage, préservé de la civilisation humaine. Un écosystème fragile qu’il tente de sauvegarder depuis des années. Rien de provoquant donc dans cette vidéo : Greenpeace a seulement voulu montrer la réalité. Paradoxal lorsqu’il s’agit de la regarder à travers un Oculus Rift.

About Author

Leave A Reply