N’en déplaisent aux plus créatifs des publicitaires, certains sujets sont quand même plus difficiles à valoriser que d’autres. Et lorsqu’il s’agit de parler de nos besoins les plus primaires, beaucoup bottent en touche et tournent autour du pot… Mais pas HAMAC ! Pour communiquer sur son produit, la marque de couches lavables mise sur l’humour et nous propose une chanson entêtante… loin d’être dégueu !

Une trivialité assumée grâce à une bonne dose d’humour

Air entrainant, onomatopées sans équivoque et mots crus, « La chanson du caca » de la marque de couches lavables HAMAC use et abuse d’expressions idiomatiques et entre dès les premières secondes dans le vif du sujet. Alors que certains thèmes de la vie quotidienne restent tabous dans la publicité (Rappelons en effet que la première vidéo pour les serviettes hygiéniques – by Nana – qui ose montrer du sang, date du 5 Mars 2018 !), HAMAC tourne un sujet d’ordinaire peu ragoutant en dérision et nous fait rire grâce à une vidéo étonnante, où le sens figuré est mis à l’honneur, tant dans les visuels que dans les mots.

La chanson comme vecteur de mémorisation

La force de cette vidéo de moins de deux minutes, au-delà d’un humour assumé, réside dans la chanson inédite et l’air entrainant qui lui servent de socle. En effet, comme nous le savons, la musique a une importance capitale dans la publicité. Non seulement parce qu’elle fait directement appel à nos émotions, mais aussi parce qu’elle permet de donner des informations textuelles de manière dissimulée. La musicalité apporte une dimension para-visuelle intéressante qui sert clairement le message. On appréciera notamment les bruitages, qui sont ici utilisés à bon escient en venant renforcer l’appel à une réalité concrète. Et grâce à une musique entrainante, HAMAC provoque la réceptivité des internautes et multiplie l’effet de mémorisation.

L’idée, comme la réalisation de cette vidéo détonnent dans le paysage des publicités d’un secteur qui peine à innover. HAMAC signe ici une campagne audacieuse qui fait du bien (sans mauvais jeu de mot). A la fois décalée, fraiche et joyeuse, la publicité atteint directement sa cible grâce à un message clair et assumé… et peut-être un peu aussi grâce à cette improbable chanson qui crotte – pardon- qui trotte facilement dans la tête !

About Author

Laisser un commentaire