Cet article a été lu 664 fois

Fort de sa communication dynamique et créative depuis plusieurs année, Reebok a su montrer qu’elle savait communiquer sur de multiples terrains et toujours à la gloire du « dieu Sport ». 

« Gym is everywhere » même jusque dans les abribus

gymis3gymis2

On le sait, aujourd’hui plus que jamais, la tendance est au bien-être et à la santé, même si cela dure et perdure depuis le début de la décennie et que l’on pense avoir tout dit sur le sujet c’était sans compter sur Reebok et son partenariat avec JCDecaux Colombia. Parti du constat que les abribus sont très souvent des lieux où l’attente est éternelle et l’ennui inéluctable, Reebok s’est allié à l’entreprise JCDecaux Colombia pour imaginer des abribus utiles, aux valeurs de la marque et avec un seul credo : la ville est votre terrain de jeu ! Une action qui s’inscrit dans la lignée d’une autre campagne réalisée en début d’année 2016 où il fallait tenter de courir le plus vite possible devant une publicité pour gagner une paire de Zpump 2.0. Reebok dans cette nouvelle campagne a donc  décidé de faire des abribus des sortes de salles de sports nouvelle génération permettant à n’importe quel passant ou personne attendant le bus de mettre son temps à profit et de donner [redonner, ndlr] l’envie de faire du sport, de se bouger un peu, de se faire transpirer. Avec cette campagne Reebok s’inscrit clairement dans l’optique d’être de la marque du sport de tous les jours, la marque qui accompagnerait n’importe qui dans sa volonté de se dépenser et d’être en forme. D’où le nom de la campagne « Gym is everywhere » en irréprochable adéquation avec le concept créatif qui en ressort: le sport est partout, vivez-le.

Ce n’est donc pas la première fois que Reebok s’adonne à ce genre de street marketing. Un moyen pour nous de vous parler un peu de la fonctionnalité  JCDecaux innovate qui permet de créer des abribus et affiches sur mesure selon une campagne donnée et qui permet en outre l’exécution de l’idée créative par la suite. Ces campagnes, bien que nombreux sont ceux qui ne les verront jamais en vrai, s’inscrivent dans la lignée des contenus diffusables sur internet. Non content d’être seulement diffusables, elles sont aussi très relayées sur les réseaux sociaux notamment car elles sont jugées comme du contenu original, de par l’aspect interactif que propose la marque entre la publicité et le prospect.

About Author

Leave A Reply