Cet article a été lu 138 fois

Avec sa nouvelle campagne « Where Life Happens », IKEA prend le parti de nous plonger dans la vraie vie en mettant en scène les situations les plus banales du quotidien. Mais qui veut parler de quotidien accepte de traiter les sujets les plus ennuyeux ! La marque suédoise utilise ici le pre-roll avec brio et va au bout de son concept. Une initiative étonnante et astucieuse.

Le pre-roll : le format publicitaire ennuyeux par excellence

Nous avons tous été – avec plaisir ou agacement- exposés aux publicités pre-roll. Mais si… qui n’a jamais ronchonné devant la vidéo publicitaire de 20 secondes qui précédait la  vidéo de contenu que nous avions cherchée initialement ? Qui n’a jamais attendu avec impatience que le « Passez cette vidéo » s’affiche pour mettre fin à ce visionnage imposé ? Inséré en temps réel en fonction des critères de ciblage des annonceurs, le pre-roll est le format publicitaire intrusif par excellence. D’une incroyable efficacité puisqu’il garantie une visibilité renforcée du contenu, mais qui reste un moyen de communiquer particulièrement difficile à manipuler. En effet, les internautes n’aiment généralement pas le pré-roll qu’ils considèrent comme un moment pénible et ennuyeux… Ennuyeux vous avez dit ? Ça tombe bien !

IKEA utilise l’ennui pour captiver

Ce n’est pas un hasard si le géant du meuble a choisi ce format publicitaire pour illustrer sa campagne « Where Life happens« . En effet, alors que la plupart des annonceurs essaient de présenter leur produit toujours plus rapidement et de la manière la plus spectaculaire qui soit, IKEA joue avec le format et parvient à captiver les internautes. Dès le début de la vidéo, ceux-ci sont avertis : la publicité qui va suivre va être ennuyeuse à mourir ! Il leur est même fortement conseillé de ne pas perdre leur temps à la regarder !

C’est en collaboration avec l’agence Åkestam Holst qu’IKEA a réalisé 3 spots créatifs qui nous emmènent dans la vraie vie. Jusque-là, rien d’extraordinaire, c’est certain (C’est même devenu un leitmotiv chez les annonceurs). Mais ici, la marque pousse le concept jusqu’au bout en choisissant de mettre en scène des moments d’intimité absolument sans intérêt : un jeux entre amis, de longues embrassades devant un film ou encore une séance de vaisselle… Dans chaque spot (d’une durée de 8 minutes quand même…), Ikea réussit à capter l’attention des internautes dans les 5 premières secondes. Et c’est parce qu’ils ne croient pas à la mise en garde de la marque qu’ils restent devant leur écran, attendant avec intérêt un dénouement qui ne vient pas. Pendant ce temps, la marque en profite pour présenter ses produits… Ingénieux non?

… et ça marche !

IKEA signe ici une campagne de communication réussie. En effet, la marque suédoise mène un jeu habile et rondement mené avec le support employé, le message mis en scène et la cible. Alors que l’on est davantage habitués à des spots plus ou moins émouvants de la part de la marque, celle-ci nous prouve combien elle est capable de nous surprendre en prenant le contrepied de ce qui se fait. Et avec les moyens les plus simples qui soient ! En effet, c’est en allant au bout de leur idée ( une publicité ennuyeuse à mourir, d’une longueur indécente et qui prévient même les internautes de son absence d’intérêt ) que la marque parvient à capter l’attention et garder les internautes attentifs plus longtemps sans passer la publicité.  Une recette qui mêle audace, créativité et humour, un mélange qui fonctionne toujours parfaitement !

 

 

About Author

Leave A Reply